Germana Civera

Spanish choreographer living in Montpellier, France.

Initiée très tôt par aux pratiques respiratoires et posturales du pranayama yoga, c’est au cours de sa formation à l’Institut del Teatre de Barcelone qu’elle opte pour la danse contemporaine.
Elle participe à la création chorégraphique contemporaine et investit la scène internationale avec Mathilde Monnier depuis 1989, Alain Rigout, Jérôme Bel, et Benoît Lachambre entre autres.

Germana Civera fonde et dirige l’association inesperada. Sa démarche artistique se définit avant tout par l’échange et la circulation, loin de tout souci de propriété.
Son travail de création tente de découvrir et de proposer d’autres modalités de représenter le corps, au travers d’une mise en question de son regard et de sa pratique chorégraphique (elle explore et développe des dynamiques de communication et de perception via l’improvisation, l’écriture chorégraphique et la performance en danse) dans une étroite collaboration avec d’autres médiums artistiques.
Les artistes avec lesquels Germana Civera s’associe : les plasticiens Laurent Goldring, Victoria Civera, Juan Uslé, l’écrivain Mikel Labastida, le poète Eduard Escoffet et le concepteur sonore David Kilburn ont permis l’émergence des nouvelles modalités et dispositifs de re-présentation.

« prologue » (1993)« ce qu’il advint du coq (1996) » « la transe des ciseaux installation-performance »(1998) « hermanas espanolas » (2000), » objets perdus » (2000), objets trouvés ou qu’est-ce que la danse pour toi maintenant? (2002), des instants, film documentaire (2003) , Entretiens avec par Bleux (2003) Entre/vue, installation chorégraphique et sonore (2004), Entre/vues au jardin, installation-performance en plein air (2004), Figures sculpture-conférence (2004) Deriva commande de la compania Taiat dansa-Valencia ( 2005) Définitivement provisoire (2006)

Published 1 January 2006